La politique économique

Qu’est-ce qu’une politique économique ?

La politique est l’organisation de la société, sa structure et son fonctionnement. La notion étudiée s’applique ici au domaine économique seulement. La politique économique peut donc se définir comme l’intervention des pouvoirs publics (l’État au sens large) dans l’activité économique.

La politique économique vise deux objectifs principaux, l’amélioration du bien-être de tous les individus et la lutte contre les déséquilibres :

  • avoir le plein-emploi ou un taux de chômage le plus bas possible ;
  • maintenir la stabilité du prix des produits ;
  • faciliter l’augmentation des richesses produites ;
  • favoriser les exportations des produits nationaux.

Pour intervenir, l’État dispose de deux types de politiques : une politique structurelle qui permet d’agir à long terme, et une politique conjoncturelle qui vise des conséquences à court terme (moins d’un an).

De quel budget l’État dispose-t-il pour financer sa politique économique ?

Le budget de l’État se compose des dépenses et des recettes. Ce budget permet de financer des actions afin d’atteindre les objectifs de la politique économique. Le budget est un ensemble de documents qui prévoient et autorisent les ressources et les dépenses de l’État pour chaque année. Le budget est voté par le parlement.

Les dépenses correspondent à l’argent que l’État utilise pour financer l’action publique : éducation, police, justice, recherche, culture, etc. Elles permettent aussi le remboursement des emprunts effectués et le paiement des intérêts dus pour ces emprunts. En effet, l’État est souvent obligé d’emprunter pour mener sa politique économique. Il doit donc prévoir de rembourser les sommes empruntées et de payer des intérêts. C’est l’engagement financier de l’État.

Les recettes vont permettre la politique économique, principalement grâce à l’impôt qui représente 90 % des recettes. Il existe des impôts directs (impôt sur le revenu pour les particuliers, impôt sur les sociétés pour les entreprises) et des impôts indirects (TVA, taxe sur les produits pétroliers). Les recettes non fiscales (les 10 % restants) sont les revenus du patrimoine, les revenus industriels et d’autres ressources comme le produit des jeux de hasard et les dons et legs.

Comment l’État met-il en œuvre sa politique économique ?

L’État dispose de deux moyens pour mettre en œuvre sa politique économique : la politique monétaire et la politique budgétaire.

La politique monétaire est surtout du ressort de la banque centrale européenne. Le moyen d’action pour un pays est essentiellement basé aujourd’hui sur la politique budgétaire.

On retrouve la notion de politique budgétaire à tous les niveaux de l’État, les collectivités territoriales disposant elles aussi de moyens d’actions sur l’activité économique.